mercredi 10 avril 2013

[Culture] Le Hangeul

Le Hangeul


Aujourd'hui, je vais vous apprendre un point incontournable de la culture coréenne, le hangeul! 






Tout d'abord, si vous êtes comme moi et que vous aimez écouter de la musique en lisant, je vous invite à écouter cette petite playlist pendant votre lecture ;) 



Bon, j'aurais peut-être dû choisir un autre groupe, les gens vont se retrouver à regarder le clip au lieu de lire l'article... 

Enfin bref, commençons par un peu d'histoire. 

Nous sommes au XVè siècle, l'écriture coréenne repose entièrement sur des hanjas (caractères chinois adaptés au coréen). Où est le problème me demanderez-vous ? Hé bien, ces caractères sont vraiment durs à retenir et à recopier. Cette difficulté fait que seuls des aristocrates privilégiés (et sans doute certains érudits) étaient capables d'écrire le coréen. Le roi Sejong, attristé par cette situation, décide de faire créer un alphabet que même le dernier des illettrés pourrait apprendre et appliquer dans la vie quotidienne. Ses travaux ont mené à un document nommé 훈민정음 ("Hunmin Jeongeum", littéralement : « sons corrects pour l’éducation du peuple ») achevé en 1446 et dont le contenu, le hangeul, est utilisé en remplacement des hanjas.
Pour la suite, il suffira juste de retenir que le hangeul a été interdit en 1504 par le successeur du roi Sejong. En même temps, c'est normal, les aristocrates (et sans doute le nouveau roi lui-même) l'avaient un peu mauvaise que n'importe quel clodo puisse se mettre à lire et à écrire du jour au lendemain. Le hangeul a ensuite été réhabilité en 1894 et son utilisation a été généralisée suite à la seconde guerre mondiale. Grâce à cette écriture, les deux Corées ont été, à cette époque d'après guerre, les deux pays les plus alphabétisés au monde. Bon c'est sans doute moins le cas aujourd'hui vu qu'il doit pas rester grand chose à lire en Corée du Nord, mais je m'égare. 

Donc voilà, c'était un gros pavé d'histoire, mais tout ça, c'est pour vous dire que le hangeul a été pensé pour être facile. 

"Alors oui, c'est facile le hangeul, mais ça va me servir à quoi?" 

Hé bien, c'est gentil à toi de poser la question, lecteur imaginaire ! 
Je vais aller directement au but, nous sommes sur un site dédié à la musique coréenne (je précise, on sait jamais... ;) ) et le hangeul vous permettra d'aller chercher directement l'information à la source. Alors ok, c'est sans doute pas pour lire les communiqués de presse des divers labels coréens parce que l'écriture coréenne est aussi facile que sa grammaire est indigeste... 
Par contre, ce sera utile pour aller voir des charts ou même regarder des livestream de show télévisés coréen et noter les chansons ou groupes qui vous ont plu pour les retrouver plus tard. 
Ca sert aussi à briller en société ! Tu passes un peu pour un Dieu quand tu sais lire le hangeul et que tu es spectateur d'un show sur la Kpop où les présentateurs ne savent pas le lire. *poke yeousuji, notos* 

Toujours pas convaincu ? On va faire plus simple. 

Vous êtes un homme ? Regardez ça. 

Donc elle, c'est 효성

Vous êtes une femme ? Regardez ça. 

Donc lui, c'est 시원

Voilà, normalement, vous devriez suivre maintenant (surtout vous, mesdemoiselles, parce que je me suis fait violence pour trouver cette photo.) et si tout se passe bien, vous devriez pouvoir aller chercher leurs noms après cet article.

Je vous sens impatients, alors commençons sans plus tarder.


Première partie : les consonnes ! 



L'alphabet coréen comprend 14 consonnes de base et 5 consonnes doublées. Elles sont consignées dans le tableau ci-dessous.


Cliquez pour agrandir (un peu)

Quelques points à retenir ici :
-  Les lettres , et se prononcent respectivement g, d et b devant une voyelle et k, t, p en fin de mot.
-  Le (ng) ne se place qu'en fin de syllabe
-  Le  (ch) se prononce "tch" 
-  Le  (s) placé en fin de syllabe se prononce comme un t
- Les coréens n'ont pas les sons "v" et "f". Ils sont tous les deux remplacés par un "p".



Deuxième partie : les voyelles ! 


Bien, les voyelles sont un peu plus piégeantes puisque leurs romanisations (officielle) ne correspondent pas forcément à leurs prononciations, j'ajoute donc une colonne en conséquence. 

L'alphabet coréen comprend 8 voyelles de base, 6 variations en y et 7 en w/u/o , le tout est consigné dans le tableau ci-dessous. 


Cliquez pour agrandir

Troisième partie : Apprenons à faire des syllabes ! 


Bien, maintenant que l'on a vu toutes les lettres de l'alphabet coréen, nous allons apprendre à former des syllabes comme à la belle époque de la maternelle où la maitresse nous faisait répéter B-A-BA. Si vous comprenez cette partie, vous pourrez lire le coréen dans 99% des cas, alors courage ! 

Il faut savoir qu'en coréen, les syllabes ont toujours au minimum 2 caractères et au maximum 4 dans certaines constructions grammaticales. Mais retenez juste que dans la plupart des cas, les syllabes auront 2 ou 3 caractères chacunes. 


On va commencer avec quelque chose de simple par une syllabe à 2 caractères : Prenez un  (g) et collez lui un (a) et ça vous donnera un  (ga) . Et voilà, vous venez de former votre première syllabe en coréen

"Mais tu viens de dire que les syllabes ont au minimum 2 caractères, comment fait-on pour les syllabes avec une voyelle isolée? " 

Tu tombes à point nommé, lecteur imaginaire, je ne trouvais pas de moyens d'introduire cette notion. 

Alors dans le cas d'une voyelle isolée ou d'une syllabe commençant par une voyelle, on met un O à la place de la consonne qui n'est pas là... Illustrons tout ça par un exemple. Si nous voulons écrire un "a" seul, il s'écrira comme suit : . Par rapport à l'exemple cité plus haut, 
vous remarquerez que le O a remplacé le du 

Il faut aussi préciser que chaque syllabe ne peut contenir qu'une seule voyelle. Dans le cas de plusieurs voyelles qui se suivraient, chaque voyelle prendrait une syllabe à elle seule. 
Prenons l'exemple de la chanteuse IU. En corée, son nom se décompose de la façon suivante : A I YU, ce qui fait 3 voyelles qui se suivent. En hangeul, cela donne 

Au fait, IU, c'est elle.


"Pourquoi le O est-il au-dessus du ㅠ ?" 

Nous avons ici affaire à une des subtilités de l'écriture coréenne. En fait, l'idée de base du hangeul est de faire tenir toutes ses syllabes dans un rectangle divisé en 4 carrés plus petits et extensible à 5 cases. Voici à quoi ça ressemble. 


Nous allons ignorer la case 5 pour le moment, elle reviendra dans un cas que nous verrons un peu plus tard. 

Les plus observateurs d'entre vous auront sans doute remarqué que les voyelles de base coréennes sont chacune composées d'au moins un long trait. Le mode d'écriture de la syllabe se pliera à la nature de la voyelle. Je vous sens perdu alors je vais passer sans plus attendre à des exemples plus clairs. 
Dans le cas du "a" isolé, , le long trait est tracé verticalement, sa dominante est donc verticale. Pour coller à l'idée du rectangle plus haut, les caractères sont écrits de gauche à droite. Le O prend les cases 1 et 3 et le prend les cases 2 et 4. La lecture de cette syllabe se fera de gauche à droite.

Dans le cas du "yu" isolé, , le long trait est tracé horizontalement, sa dominante est donc horizontale. Toujours pour respecter les limitations posées par le rectangle plus haut, le O sera déformé pour prendre place dans les cases 1 et 2 tandis que le  étendra toute son horizontalité dans les cases 3 et 4. La lecture de cette syllabe se fera de haut en bas. 

Nous noterons également que n'importe quelle consonne peut prendre la place du O dans les exemples précédents. 

"Il y a des voyelles qui ont un long trait vertical et un long trait horizontal comme le , on fait comment pour eux ? "

Ces voyelles sont considérées comme étant à dominante verticale et horizontale à la fois, le caractère prend donc les cases 2, 3 et 4. Le O ou la consonne ouvrant la syllabe va littéralement devoir se mettre là où il y a de la place, donc en case 1. Cela donne ce caractère pour "hwa", par exemple, 

Avec ce dernier point, nous venons de conclure les explications concernant les syllabes à 2 caractères ! 

Passons donc aux syllabes à 3 caractères ! 

Ce point est extrêmement simple. Il n'y a que trois choses à retenir. 
1. Le troisième caractère ne peut être qu'une consonne 
2. Peu importe la configuration des deux caractères précédents dans le rectangle, la consonne finale prendra toujours la case 5 pour elle seule. 
3. Le troisième caractère sera toujours lu en dernier dans la syllabe.

Voici quelques exemples qui vous permettront de bien saisir le concept. 
La syllabe avec une voyelle à dominante verticale :  (Ham)
La syllabe avec une voyelle à dominante horizontale :  (Yun)
La syllabe avec une voyelle à double dominante : (Hwang)

Dans le cas des syllabes à 4 caractères, chaque caractère prend une case et la lecture se fait dans l'ordre 1, 2, 3, 4. 

Dernière chose, les mots en coréen se placent de gauche à droite et de haut en bas, comme en français ! 


Quatrième partie : La romanisation ! (partie optionnelle)


"Dis, je viens de relire tes tableaux de caractères et je ne vois pas de "Lee" ou le "oo" de "Lee Kwang Soo", t'essaies de nous arnaquer ou quoi?" 

Aaaaah les joies de la romanisation du coréen. D'ailleurs, tu fais bien de me parler de notre chère girafe du cast de Running Man. 

Kwang Soo, c'est lui

Alors, pour savoir ce qu'est Running Man, vous pouvez vous reporter à l'article écrit par notre cher Blackactarus. 

Pourquoi je parle de Running Man? Parce que dans le cast de cette émission, il y a les cas particuliers les plus répandus dans la romanisation coréenne. 

Voici nos exemples, je vais mettre leurs noms en romanisé d'abord, ensuite en hangeul et ensuite romanisés "officiellement". 

Lee Kwang Soo ,이광수, "I Kwang Su". 

Kim Jong Kook, 김종국, "Kim Jong Kuk".

Ji Suk Jin, 지석진, "Ji Seok Jin". 

Alors comme ce sont des cas particuliers, je vais les expliquer rapidement : 

- "Lee" à la place de . C'est bien, on commence par un cas particulier que je peux pas expliquer logiquement. Sans doute que les coréens sont fans de Bruce Lee, je sais pas... En tout cas, ce nom pose de nombreux problèmes de romanisation. 

- "Soo" à la place de . Adaptation à l'anglais, sachant qu'en anglais "oo" se prononce "ou". 

- "Kook" à la place de . Comme au dessus.

- "Suk" à la place de . Adaptation à l'anglais, le "u" en anglais se prononce comme un "o" très ouvert. Nous noterons que ce cas particulier se retrouve aussi pour le nom de la demoiselle en gif à la fin de l'introduction ;) 

Un dernier cas particulier, le nom de famille . Il est romanisé Choi mais devrait se romaniser Choe et se prononce "Tchoé". C'est sans doute parce le caractère  ressemble à un  suivi d'un .

C'est tout pour les cas particuliers que je connais, il y en a sans doute d'autres, mais globalement, il faut penser en anglais. 

Hé bien voilà, nous arrivons à la fin de cet instant culture sur le hangeul. J'espère que vous avez bien compris l'essentiel et que l'écriture coréenne ne sera plus du chinois pour vous. 

Je ne suis malheureusement pas professeur de coréen mais j'espère que ma façon d'expliquer a été claire et vous aura au moins donné l'envie de commencer à apprendre le hangeul !

감사합니다 ! 

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire