dimanche 25 août 2013

[Analyse] La divinité de BoA (Final part.)


C'est avec tristesse que je vous annonce qu'après cet article, j'en aurais fini avec "Only One" de BoA !

Et pour terminer, ce sera un article relativement court car je vais seulement aborder le refrain de la chanson mais attention ! Ce n'est pas exactement comme celui du début car les premiers pas sont différents et un peu plus compliqués !



Dès le début du refrain, ça envoie direct, on a pas le temps ! On croise les jambes avec la jambe droite devant ainsi que les bras et le bras droit au-dessus du gauche, comme ceci :


Ensuite, on va ouvrir les bras en formant un cercle et la jambe droite va passer derrière la gauche puis, la jambe gauche va se décaler légèrement et le pied droit va se poser sur le côté de façon à ce que les jambes soient un peu écartées. Les bras, eux, vont rester tendu.

Pour la suite, on va fléchir un peu les jambes et plier les bras afin de retendre le tout mais en levant aussi la jambe gauche.


Une fois dans cette position, qui n'est pas des plus confortables, on va lever les bras vers le ciel et faire une aile de pigeon avec le pied gauche pour ensuite poser le pied tout en baissant les bras devant soi, en les gardant tendu.

La jambe gauche va se décaler vers la gauche afin d'avoir les jambes écartées et le bras droit va se tendre vers la droite. Le bras gauche, lui, va se plier un peu et la main va se mettre à droite du visage.


Après tout ceci, les bras vont descendre en restant tendu et la jambe gauche va glisser vers la droite. Ce passage se fait un peu plus lentement que les précédents.
Pour finir le refrain que je vous renvoie au premier article concernant ce clip ici.

Voilà, BoA c'est fini (enfin, me direz-vous !) et j'espère que vous serez capable de faire une bonne partie de cette chorée grâce à moi !

Il n'y aura pas d'analyse la semaine prochaine donc on se revoit dans deux semaines pour une nouvelle chorée et si vous avez des idées, n'hésitez pas à les laisser dans les commentaires !

Best cover ever !!


Aujourd'hui, j'ai découvert un nouvel artiste, avec tellement de talent qu'il est encore à l'heure actuelle incompris.